Traitement du tassement vertébral par vertébroplastie

La vertébroplastie (on parle aussi parfois de cimentoplastie, d'expansion vertébrale ou de kyphoplastie) permet le traitement du tassement vertébral par injection de ciment dans la vertèbre à l'aide d'une aiguille insérée sous contrôle radiologique.

Pas de cicatrice: traitement dispensé au travers d'une aiguille

Sortie de l'hôpital après 3 heures de surveillance et retour à une activité normale en 48 heures

Taux de complication très faible

En quoi consiste le traitement du tassement vertébral par vertébroplastie?

LE PRINCIPE

La vertébroplastie est un traitement percutané du tassement vertébral, ce qui signifie que la procédure est réalisée simplement à l’aide d’une aiguille au travers d’une incision millimétrique. A l’inverse d’une procédure qui nécessiterait une incision pour visualiser les différentes structures du rachis, lors d’une vertébroplastie, c’est l’imagerie radiologique qui va permettre de guider l’intervention, qui ne nécessitera qu’une ponction simple de la vertèbre à l’aide d’une fine aiguille.

LE FONCTIONNEMENT

La vertébroplastie consiste à insérer à l’aide du guidage radiologique une aiguille dans la vertèbre. Le radiologue injecte ensuite dans la vertèbre du ciment. Le ciment se présente sous la forme d’une pâte liquide qui une fois injectée dans la vertèbre va polymériser et durcir en quelques minutes. Ce ciment va permettre la consolidation de la fracture.

LES AVANTAGES

L’intérêt principal de cette approche est son caractère mini-invasif, puisqu’il n’y a pas d’autre incision que celle nécessaire à l’introduction de l’aiguille. Après une surveillance de quelques heures, le patient peut rentrer à domicile. Le retour à une activité normale se fait habituellement dans un délai de 24 à 48 heures.

Traitement par vertébroplastie du tassement vertébral

Exemple en scanner d’une fracture tassement touchant les vertèbres T10 et T11

Traitement par vertébroplastie du tassement vertébral, comment se déroule l’intervention?

L’ENVIRONNEMENT

L’intervention se déroule dans une salle de bloc équipée de machines d’imageries, sous anesthésie locale, sous sédation consciente, ou sous anesthésie générale selon les souhaits du patient.

LA TECHNIQUE

  • Grâce au guidage radiographique, le radiologue insère une aiguille au sein de la vertèbre  (il peut y en avoir une seule ou plusieurs) 
  • Il réalise une biopsie qui permettra l’analyse du tissu vertébral
  • L’aiguille est ensuite connectée au système d’injection du ciment
  • Le ciment est injecté sous contrôle radiologique, afin de s’assurer qu’il diffuse bien dans la vertèbre, sans fuir dans les structures l’entourant
  • En fin de procédure, le radiologue retire l’aiguille, et applique un pansement sur le point de ponction.

LES SUITES

Le patient est surveillé 1 heure en salle de réveil, puis retourne dans sa chambre. La sortie de l’hôpital peut se faire après 3 heures de surveillance, après vérification de l’absence de complication par le radiologue et/ou l’anesthésiste.

TRAITEMENT DU TASSEMENT VERTEBRAL PAR VERTEBROPLASTIE

Le guidage par imagerie permet d’insérer directement l’aiguille dans la vertèbre

Vertébroplastie, kyphoplastie,mise en place d’implant (SpineJack Ⓡ), quelles différences?

Dans certaines situations, le radiologue peut être amené à réaliser un traitement complémentaire en plus de la cimentoplastie:

  • lorsque la vertèbre présente une perte de hauteur significative, un implant peut être mis en place afin de redresser au maximum la vertèbre, et rétablir une courbure harmonieuse sur le rachis
  • lorsque la vertèbre est largement envahi par une tumeur, un ballon de petite taille (20mm) peut être gonflé dans la tumeur afin de créer une cavité que le ciment pourra ensuite remplir.

Du point de vue du patient, ces différentes techniques ne changent rien au bilan pré-opératoire, au déroulement de l’intervention, ni au suites post-opératoire.

Le choix de la technique la plus propice à la fracture est toujours discuté avec le radiologue au moment de la consultation pré-intervention.

 

Kyphoplastie vertebrale

Exemple de kyphoplastie, dans un premier temps un ballon est gonflé dans la vertèbre (cercle rouge) puis le ciment est injecté et vient moulé la cavité crée par le ballon (étoile bleue)

Traitement du tassement vertébral par vertébroplastie, quels résultats?

RESULTATS SUR LES DOULEURS

Le taux de succès technique est au delà de 95%. 

Une amélioration des symptômes douloureux est notée dans plus de 70% des cas, avec en parallèle une diminution de la consommation d’antalgiques.

RESULTATS SUR LA MOBILITE

Habituellement il peut y avoir une petite gêne persistante pendant les 48 premières heures, avec ensuite un regain de la mobilité qui était celle d’avant l’intervention.

 

 
SCANNER POST-VERTEBROPLASTIE

Le ciment (visible en blanc) est en place au sein de la vertèbre

Traitement du tassement vertébral par vertébroplastie, quels sont les effets secondaires du traitement?

Les effets secondaires sont très rares, en dehors des quelques douleurs habituelles dans les premiers jours suivant l’intervention.

Le risque d’hématome ou d’infection est quasi-inexistant en dehors de l’existence de pathologie sous jacente (trouble de l’hémostase, immunodepression).

Traitement du tassement vertébral par vertébroplastie, questions fréquentes

Faut il réaliser des examens avant une vertébroplastie d'un tassement vertébral?

Faut il réaliser des examens avant un traitement du tassement par vertébroplastie?

Généralement le diagnostic de tassement est posé suite à la réalisation d’une imagerie (scanner ou IRM). Il n’est pas nécessaire d’effectuer d’autre examen avant l’intervention.

Quelles sont les indication de la vertébroplastie du tassement vertébral?

Quelles sont les indication de traitement du tassement par vertébroplastie?

La vertébroplastie peut être proposée aux patients:

  • porteur d’un tassement douloureux à la phase aigüe (moins de 6 semaines)
  • porteur d’un tassement douloureux non consolidé (la non consolidation est visible sur l’irm)
  • porteur d’un tassement douloureux secondaire à une métastase osseuse

Existe-t-il des contre-indications à la vertébroplastie des tassements vertébraux?

Existe-t-il des contre-indications au traitement des tassements par vertébroplastie?

Certaines situations ne relèvent pas d’un traitement par vertébroplastie:

  • la présence d’un tassement indolore
  • la présence d’un tassement ancien
  • certains type de fracture
  • la présence d’une atteinte tumorale trop étendue pour bénéficier d’une cimentoplastie

L’absence de contre-indication sera vérifiée par le radiologue en consultation.

Que faire en cas de problème dans les suites de l'intervention?

Habituellement le radiologue interventionnel qui a effectué l’intervention vous laisse ses coordonnés personnels.

De plus, l’Institut Français de Radiologie Interventionnelle dispose d’une astreinte avec un radiologue interventionnel joignable 7/7 jours,  24/24 heures.

Quel est le suivi après un traitement de tassement par vertébroplastie?tassement vertébral?

Habituellement, une consultation de suivi est effectuée 1 mois après l’intervention. En absence d’évènement intercurrent il n’est pas nécessaire de réaliser un suivi à plus long terme.

Lorsqu’il existe une suspicion d’ostéoporose sous jacente, un bilan rhumatologique est prescrit.

Est ce que le traitement par vertébroplastie est un traitement efficace à long terme?

Oui, la vertébroplastie permet de consolider la vertèbre à long terme.

Elle permet également de stopper les phénomènes de cascade fracturaire qui peuvent être visible dans certaines ostéoporoses sévères.

CONTACT

Localisation

Derniers articles