NéVROME DE MORTON, traitement PAR CRYOTHERAPIE

Mise à jour septembre 2022, Dr Benjamin Moulin

Congélation du névrome à l'aide d'une aiguille insérée de façon précise grâce au guidage par échographie

Sortie de l'hôpital après 3 heures de surveillance et retour à une activité normale en 48 heures

Pas de névrome d'amputation, pas de douleurs névralgiques

Traitement du névrome de Morton par cryothérapie: présentation

UN CHANGEMENT DE PARADIGME

Le traitement du névrome de Morton par cryothérapie est une intervention percutanée, ce qui signifie que la procédure est réalisée simplement à l’aide d’une aiguille au travers d’une incision millimétrique. A l’inverse d’une procédure qui nécessiterait une incision pour visualiser les structures, lors d’une cryothérapie, c’est l’imagerie fournie par l’échographie qui va permettre de guider l’intervention, qui ne nécessitera qu’une ponction simple du nodule à l’aide d’une fine aiguille.

LE FONCTIONNEMENT

La cryothérapie consiste à insérer à l’aide du guidage échographique une aiguille dans le névrome. L’extrémité de l’aiguille est ensuite refroidie à -180°, entraînant la formation d’un glaçon qui va détruire le névrome. L’échographie permet de visualiser le glaçon, et de s’assurer qu’il couvre entièrement la tumeur, sans abîmer les structures adjacentes.

→ LES AVANTAGES

L’intérêt principal de cette approche est tout d’abord son caractère mini-invasif, puisqu’il n’y a pas d’autre incision que celle nécessaire à l’introduction de l’aiguille.

Après une surveillance de quelques heures, le patient peut rentrer à domicile. Le retour à une activité normale se fait habituellement dans un délai de 24 à 48 heures.

Traitement du névrome de Morton par cryothérapie

Les névromes de Morton se développent préférentiellement dans le 3ème espace inter-métatarsien

Traitement du névrome de Morton par cryothérapie, comment se déroule l’intervention?

L’ENVIRONNEMENT

L’intervention se déroule dans une salle de bloc équipée de machines d’imageries, sous anesthésie locale ou sous sédation consciente selon les souhaits du patient.

LA TECHNIQUE

  • Grâce au guidage par échographie et radiographie, l’opérateur insère une aiguille au sein de la tumeur
  • L’extrémité de l’aiguille va ensuite être refroidie à -180°, créant ainsi un glaçon qui va englober et détruire le névrome
  • Le guidage par échographie va permettre de connaître la taille et la position exacte du glaçon, permettant ainsi de s’assurer que celui-ci couvre entièrement la tumeur, avec les marges de sécurité nécessaires.
  • En fin de procédure, l’opérateur retire l’aiguille, et applique un pansement sur le point de ponction.

LES SUITES

Le patient est surveillé 1 heure en salle de réveil, puis retourne dans sa chambre.

La sortie de l’hôpital peut se faire après 3 heures de surveillance, après vérification de l’absence de complication par le radiologue et/ou l’anesthésiste.

 

Traitement du névrome de Morton par cryothérapie

Aiguille de cryotherapie pendant la phase de test avant traitement

 

Traitement du névrome de Morton par cryothérapie, quels résultats?

RESULTATS SUR LES DOULEURS

Le taux de succès technique est au delà de 95%.  Une amélioration des symptômes est notée dans plus de 70% des cas. Une étude prospective a montré que l’indice de douleur (EVA, entre 0 et 10) passait en moyenne de 8,5 avant l’intervention à 3,5 après. En cas de persistance des symptômes, toutes les options de traitement restent possibles, notamment une seconde session de cryothérapie.

→ RESULTATS SUR LA MOBILITE

Habituellement il peut y avoir une petite gêne à la marche pendant les 48 premières heures. L’amélioration peut être constatée dès les premiers jours, avec une amélioration généralement progressive sur les premières semaines.

→ COMPARAISON AVEC LA CHIRURGIE

A ce jour, il n’existe pas d’étude prospective randomisée comparant la cryothérapie à la chirurgie pour le traitement des névromes de Morton. Néanmoins, certaines complications qui peuvent survenir dans les suites d’une chirurgie (algodystrophie, douleurs de cicatrice, névrome d’amputation sont de survenue exceptionnelle après cryothérapie).

Besoin de faire le point sur votre situation personnelle?

Contactez nous pour rencontrer un praticien en consultation

Névrome de Morton et traitement par cryothérapie, quels sont les effets secondaires du traitement?

Les effets secondaires sont très rares, en dehors des quelques douleurs habituelles dans les premiers jours suivant l’intervention.

Le risque d’hématome ou d’infection est quasi-inexistant en dehors de pathologie sous jacente (trouble de l’hémostase, diabète).

Le risque de formation secondaire d’un névrome d’amputation ou de survenue d’une algodystrophie est également quasi-nul.

NEVROME DE MORTON ET TRAITEMENT PAR CRYOTHERAPIE, questions fréquentes

Faut il réaliser des examens avant une cryothérapie d'un névrome de Morton?

Habituellement le diagnostic repose sur une IRM, complétée par une échographie qui peut être réalisée lors de la consultation pré-cryochirurgie.

Quelles sont les indications de la cryothérapie du névrome de Morton?

La cryochirurgie peut être proposée à tous les patients porteurs d’un névrome de Morton symptomatique.

Suis-je un candidat pour la cryothérapie d'un névrome de Morton?

Pour savoir si vous êtes candidat pour une cryochirurgie,  vous pouvez prendre rendez-vous avec votre radiologue interventionnel.

Penser à amener lors de la consultation vos différents examens d’imagerie. Si certains examens complémentaires sont nécessaires, ils pourront être réalisés dans un des centres affiliés à l’Institut Français de Radiologie Interventionnelle.

Existe-t-il des contre-indications à la cryothérapie des névromes de morton?

Non, il n’existe pas de contre indication formelle à la cryochirurgie.

Que faire en cas de problème dans les suites de l'intervention?

Habituellement le radiologue interventionnel qui a effectué l’intervention vous laisse ses coordonnés personnels.

De plus, l’Institut Français de Radiologie Interventionnelle dispose d’une astreinte avec un radiologue interventionnel joignable 7/7 jours,  24/24 heures.

Quel est le suivi après une cryothérapie d'un névrome de Morton?

Habituellement, une première consultation est effectuée 1 mois après l’intervention pour s’assurer de la bonne évolution clinique (si tout se passe bien, celle-ci peut être effectuée en téléconsultation). Une IRM est également réalisée pour s’assurer de la destruction complète du névrome.

Quels sont les résultats des études sur la cryothérapie du névrome de Morton?

A ce jour, la seule étude prospective montre de très bon résultats:

  • la tolérance est excellente avec une absence d’effets indésirables grave
  • Les suites opératoires sont nettement facilitées par rapport au traitements standards, avec une reprise précoce de la marche et des activités
  • Le succès clinique est probant avec une amélioration clinique chez plus de 70% des patients.

Les récentes améliorations dans le guidage et le contrôle de la formation du glaçon ont sans doute encore permis d’améliorer le taux de succès ainsi que le profil de tolérance.

Est ce que la cryothérapie est un traitement efficace à long terme?

Les premiers patients ont été traités il y a maintenant plus de dix ans.

Aucune complication à long terme n’a été rapportée.

Des cas de récidives existent, notamment lorsque les contraintes locales sur le pied sont toujours présentes, néanmoins, ces nodules sont à nouveau accessible à un traitement par cryothérapie.

CONTACT

Localisation

Derniers articles