Embolisation de la prostate

Embolisation de la prostate, un traitement mini-invasif de l’adénome prostatique

Dr Benjamin Moulin, mise à jour juin 2022

Un changement de paradigme

L’embolisation de la prostate est un traitement novateur de l’adénome prostatique mis au point dans les années 2010.  A l’inverse des traitements habituels qui sont réalisés par voie endo-urétrale (à travers la verge), lors d’une embolisation, l’accès à la prostate se fait directement par les vaisseaux.

 

→ Le fonctionnement

L’embolisation consiste à boucher les artères vascularisant la prostate, entraînant une interruption de l’apport sanguin, avec pour conséquence une dévascularisation et une atrophie de la prostate qui vont lever l’obstacle à l’écoulement de l’urine et donc les symptômes qui s’y associent.

 

Les avantages d’un traitement peu invasif

L’embolisation de la prostate est un traitement très peu invasif. En effet, il n’y a aucun abord par voie endo-urétrale (dans la verge), et tout se fait au travers d’un cathéter inséré directement dans une artère du plis de l’aine ou du poignet. Il n’y a donc pratiquement jamais nécessité de mettre en place une sonde urinaire pendant ou après l’intervention. Après une surveillance de 4 à 12 heures, le patient peut rentrer à domicile. Le retour à une activité normale se fait habituellement dans un délai de 24 à 48 heures, ce qui est beaucoup plus court que lors d’un traitement chirurgical.

Enfin, l’embolisation permet de conserver une éjaculation dans plus de 90% des cas, et n’entraîne pratiquement jamais de dysfonctionnement érectile ou urinaire, ce qui en fait un traitement de choix pour les hommes ayant un désir de préserver leurs fonctions sexuelles.

Embolisation de la prostate

Traitement délivré par voie artérielle. Cicatrice millimétrique. Pas de sonde urinaire.

Hospitalisation d'1/2 journée. Retour à une vie normale en 24 à 48 heures

Pas d'éjaculation rétrograde, préservation de la continence urinaire et de l'érection.

Embolisation de la prostate, comment se déroule l’intervention?

L’ENVIRONNEMENT

L’intervention se déroule dans une salle de bloc équipée d’une table de radiologie de dernière génération. Il n’est pas nécessaire d’avoir recours à une anesthésie générale, une sédation consciente ou une anesthésie locale sont suffisantes.

La technique

Après avoir anesthésié la peau, le radiologue accède à une artère au plis du poignet ou de l’aine selon les cas. A l’aide de cathéters, et sous contrôle radiologique, il navigue ensuite dans les vaisseaux jusqu’aux artères prostatiques. Après vérification radiologique du bon positionnement, il injecte des microbilles  jusqu’à ce que les artères soient bouchées.

A la fin de la procédure, les cathéters sont retirés, et le point de ponction ayant servi d’accès à l’artère est recouvert d’un pansement. Il s’agit de la seule cicatrice (millimétrique) laissée par l’intervention.

 Les suites opératoires

Le patient est surveillé 1 heure en salle de réveil, puis retourne dans sa chambre.

La sortie de l’hôpital peut se faire après 4 heures de surveillance, après vérification de l’absence de complication par le radiologue et l’anesthésiste.

Embolisation de la prostate en vidéo

Embolisation de la prostate, quels résultats?

 Symptômes urinaires

Les différentes études montrent un taux d’amélioration significatif des symptômes urinaires (score IPSS) dans 80 à 90 % des cas (plus de 300 publications scientifiques sur le sujet).

→ Fonctions sexuelles

  • Ejaculation:

l’éjaculation est conservée dans 95% des cas

  • Erection:

Selon les études, il existe une stabilité, voir une augmentation de l’IEEF (indice de fonction érectile). Les troubles de l’érection post-embolisation sont pratiquement inexistants.

Revue complète de la littérature disponible dans l’article « effets indésirables et sexuels de l’embolisation de la prostate »

L'embolisation de la prostate permet un retour rapide à une vie normale et une préservation des fonctions sexuelles et urinaires

Des questions sur l’adénome de prostate et l’embolisation?

Contactez nous pour rencontrer un praticien en consultation

Embolisation de la prostate, quels sont les effets indésirables du traitement?

Le risque de complication majeure suite à une embolisation de la prostate est très faible, inférieur à 0.5%.

Quelques complications mineures peuvent survenir, dans moins de 5% des cas, notamment un hématome en regard du point de ponction ou une infection urinaire. Ces complications sont généralement spontanément résolutive, et peuvent dans certains cas nécessité un traitement antibiotique.

En cas de traitement incomplet, une seconde session d’embolisation peut être envisagée. Le traitement par embolisation ne ferme la porte à aucun éventuel traitement ultérieur sur la prostate (chirurgie, radiothérapie ou autre).

 Embolisation de la prostate: QUESTIONS FREQUENTES

Faut il réaliser des examens avant une embolisation de la prostate?

Faut il réaliser des examens avant une embolisation de la prostate?

Généralement le diagnostic est évoquer à l’interrogatoire. Les scores IPSS et IEEF permettent une évaluation objective des symptômes.

Une échographie permet de confirmer le diagnostic et d’apporter des informations complémentaire, sur l’état de la vessie, le volume prostatique, et le résidu post-mictionnel.

Un dosage du PSA et une IRM pour éliminer un cancer de la prostate peuvent également être discutés.

Traitement de l'adénome de prostate par embolisation, quelles sont les indications?

 Traitement de l’adénome de prostate par embolisation, quelles sont les indications?

Les indications d’embolisation de l’adénome de prostate sont:

  • les patients symptomatiques, pour lesquels le traitement médical ne suffit plus, ou provoque des effets indésirables comme l’impuissance)
  • Les patients s’étant vu proposer une résection trans-urétrale chirurgicale mais refusant l’éjaculation rétrograde
  • Les patients en rétention urinaire chronique, nécessitant une sonde à demeure au long cours
  • Les patients avec un traitement anticoagulants ne pouvant être stoppé, ou devant être interrompu le plus brièvement possible

Suis-je un candidat pour l'embolisation?

Suis-je un candidat pour l’embolisation de la prostate?

Pour savoir si vous êtes candidat à l’embolisation,  cliquer sur le score IPSS et remplissez le questionnaire.

Au delà d’un score de 15/35, si vous êtes gêné par les symptômes, où que les traitements médicamenteux sont à l’origine d’effet indésirables, vous pouvez prendre rendez-vous en consultation, pour discuter des possibilités d’embolisation avec votre radiologue interventionnel.

Existe-t-il des contre-indications au traitement?

Existe-t-il des contre-indications au traitement?

Il n’existe pas de contre-indication formelle à l’embolisation mais les résultats sont moins bons lorsque la vessie est trop endommagée (vessie diverticulaire, présence de calculs dans la vessie).

Certaines situations particulières peuvent nécessiter des investigations complémentaires, suivies d’une discussion multi-disciplinaire pour choisir le traitement le plus adapté.

N’hésitez pas à rencontrer votre radiologue interventionnel en consultation pour en discuter.

Quels sont les risques du traitement de l'adénome de prostate par embolisation?

Quels sont les risques du traitement de l’adénome de prostate par embolisation?

Il existe quelques risques de formation d’un hématome au point d’entrée dans l’artère ou d’infection dans les suites. L’utilisation de l’échographie pour l’introduction du cathéter dans l’artère et l’antibioprophylaxie on nettement réduit le taux de survenue de ces complications, dans une proportion inférieure à 3%.

Des cas d’ulcère ou de nécrose focale (zone centimétrique) de la verge ont été décrit lorsque la technique était encore au stade de développement, néanmoins l’utilisation des techniques d’imagerie moderne, notamment le repérage par CBCT ou scanner ont rendu la survenue de cette complication très exceptionnelle (pourcentage nettement inférieur à 1%)

Y'a-t-il des précautions à prendre après le traitement?

Y’a-t-il des précautions à prendre après un traitement de l’adénome de prostate par embolisation?

Eviter le port de charges lourdes, ou de forcer sur le membre par lequel le radiologue est entré dans les vaisseaux.

Le retour à une vie normale se fait généralement en 48 heures. Les rapports sexuels peuvent être repris à cette période.

Que faire en cas de problème dans les suites de l'intervention?

Que faire en cas de problème dans les suites de l’intervention?

Habituellement le radiologue interventionnel qui a effectué l’intervention vous laisse ses coordonnés personnels.

De plus, l’Institut Français de Radiologie Interventionnelle dispose d’une astreinte avec un radiologue interventionnel joignable 7/7 jours,  24/24 heures.

Quel est le suivi après un traitement de l'adénome de prostate par embolisation?

Quel est le suivi après un traitement de l’adénome de prostate par embolisation?

Une première consultation est prévue 1 mois après l’intervention.

Une seconde consultation avec une imagerie (échographie ou IRM est prévue 6 mois après l’embolisation.

En cas d’évènement intercurrent, votre radiologue interventionnel peut vous revoir en consultation pour faire le point.

Quels sont les résultats des études sur l'embolisation? Quelle est l'efficacité?

Quels sont les résultats des études sur le traitement de l’adénome de prostate par embolisation? Quelle est l’efficacité?

A ce jour, beaucoup d’études se sont intéressées à l’embolisation. Voici les principales:

A propos des résultats cliniques de l’embolisation pour le traitement de l’adénome de prostate symptomatique:

Comparaison entre l’embolisation et la chirurgie (Résection trans-urétrale):

A propos des résultats de l’embolisation des patients en rétention chronique avec sonde à demeure:

Est ce que la prostate repousse après un traitement de l'adénome de prostate par embolisation? Quelle est l'efficacité à long terme?

Est ce que la prostate repousse après un traitement de l »adénome de prostate par embolisation? Quelle est l’efficacité à long terme?

Nos premiers patients ont été traités il y a plus de 8 ans, et à ce jour l’amélioration clinique reste probante.

L’émergence de la technique d’embolisation a initialement soulevé des incertitudes quand aux résultats à long terme. Néanmoins,  de plus en plus d’études montrent que l’effet est durable dans le temps. C’est notamment le cas dans l’étude de Carnevale, avec des patients suivis jusqu’à 10 années après l’embolisation avec une conservation de l’effet clinique.

Quel est le prix d'une embolisation de la prostate? L'embolisation de la prostate est elle remboursée par la sécurité sociale?

L’embolisation est remboursée par la Sécurité sociale sous l’intitulé « embolisation supra-selective d’une branche de l’artère iliaque interne »

Nos radiologues pratiquent habituellement des dépassements d’honoraires modérés, qui vous seront transmis lors de la consultation

Actualités sur le traitement de l’adénome de prostate